La psychologie du travail.

     Bon ça fait 15 minutes que je cherche une phrase d’accroche et je ne T R O U V E P A S donc on va embrayer directement sur le vif de l’article. Quoique ça fait une bonne intro, ça. Je suis un génie. Ouais.

Vous êtes nombreux à le vivre, mais beaucoup à ignorer par quelles étapes celui-ci est caractérisé. Non, je ne parle pas de la douleur due à la rencontre violente du petit doigt de pied avec un coin de meuble (rapidement, douleur, cris, hurlements, insultes) mais bien au syndrome du « Oups, c’est à faire pour demain ».

Et c’est là que j’interviens, dans ma qualité de démagogue en herbe, vous expliquer un peu plus en détails quelles sont les étapes que vous allez spontanément adopter face à une telle situation qui, tel un cas d’herpès génital, arrive malheureusement bien trop souvent sans prévenir dans notre quotidien*. Car comme l’a dit Sun Tzu dans son ouvrage L’Art de la Guerre, « Connais ton ennemi et connais-toi toi-même ; eussiez-vous cent guerres à soutenir, cent fois vous serez victorieux », cette petite leçon vous aidera à mieux appréhender ce curieux phénomène, j’ai nommé la psychologie du travail, également connue sous le nom de  « putain je suis vraiment trop dans la MERDE ».

* = c’est juste pour l’effet comique, ok ?


Il est 21h. Vous allez sagement vous coucher afin de vous ressourcer dans le but d’affronter une nouvelle journée de dur labeur, puis soudain, horreur, « je devais absolument faire ceci pour demain ! ». 

Stade 1

Case 21h

Il s’agit probablement d’une des étapes les plus difficiles. Beaucoup de nouveaux sentiments s’emparent de votre esprit et c’est la panique. Une fois que vous y avez pensé, c’est terminé. La machine est déjà en marche et il n’est plus possible de faire marche arrière.

Stade 2

Case22h30

Un petit temps s’est écoulé depuis la première étape. Vous n’arrivez toujours pas à admettre que vous ne parviendrez pas à terminer ce travail à temps pour demain, et que quelle que soit la manière dont vous regardez le problème, vous êtes bel et bien dans la panade. Mais ça, impossible pour vous de l’accepter… Pour le moment.

Stade 3

Case1h30

Là c’est clair, vous avez bien compris que vous êtes profondément dans les ennuis. Un peu trop, même. L’envie d’en finir prend le dessus sur tout le reste, vous avez du mal à raisonner. Vous avez fini par prendre pleinement conscience du fait que 1) votre travail ne sera jamais fini, et 2) vous n’arriverez pas à dormir sereinement.

Stade 4

Case 02h30

Quitte à perdre votre nuit, autant vous distraire autrement.

Et voilà ! Vous savez désormais tout sur ce syndrome si fréquent et pourtant si méconnu. Il va sans dire que dorénavant vous ferez tous votre travail. Tout le temps. Parce que.

C’est simple.

Case 1

Euh oui. Quoi de mieux quand on travaille que de faire un article sur le travail ? Vive le travail j’adore le travail.

Petite surprise, je suis étudiant en première année de droit, et comme je suis un esprit bienveillant, je tiens à donner deux ou trois conseils à ceux qui souhaiteraient entamer des études de droit à la suite de leur scolarité. Vous allez voir, c’est tout simple. Appliquez à la lettre mes préceptes et le tour est joué !

Case 2

Case 3

Et voilà, c’est cadeau. Je sais, inutile de me remercier.

Non, en vrai, je le pense pas. J’aime beaucoup les études dans lesquelles je me suis engagé, finalement c’est une toute nouvelle dimension qu’on découvre et c’est assez captivant. Je regrette peut-être simplement la charge de travail assez conséquente, mais ça, on m’avait prévenu. Zzzz

À bientôt ! FlissL

Merci à Antoine, Margaux, Jenny et Menton. Et même beaucoup d’autres personnes, c’est fou.

Times are hard for dreamers

STRIP 1 FINI

FlissL

Félix

18 ans

barbu (un peu)


      Je suis super ému, j’ai tout chaud dans mon petit coeur, c’est quand même le premier article de ce blog dont je suis le seul lecteur, impressionnant je sais.

     J’espère que dans le futur je deviendrai une star de renommée internationale afin de mettre mon plan pervers et malfaisant à exécution : régner sur le monde (et devenir maître pokémon).

      Pour ce qui est des strips, je pense qu’on peut aisément deviner que je débute à la tablette, les traits sont pas propres et la colo est un peu baveuse, c’est pourquoi je suis prêt à prendre en compte toutes vos remarques. Si, c’est vrai. À la fois pour que je puisse m’améliorer mais aussi pour vous fournir des illustrations de meilleure qualité.

À bientôt ! FlissL 

Merci Alyss pour m’avoir aidé à élaborer la bannière que j’aime TROP elle est super douce !